306 Membres en ligne
Toutes les questions / réponses relatives à la validation d’un établissement sur Google My Business
Guidez moi
star_border
Répondre

Réservations Touristiques entre autre

Novice ✭ ✭

Bonjour à tous

 

ma fiche Google my business est parfaitement complété sauf qu'en lançant un système adwords d'annonces je pensais pouvoir mettre via ifram par exemple mes boîtes de date d'arrivée et de départ de mon système propre de réservation en ligne avec paiement sécurisée comme les grands.

 

En réalité et sauf erreur du technicien Google que je viens d'avoir au téléphone, ce n'est possible qu'aux partenaires de Google tel que Booking.com, Hotel.com, trip advisor etc.

 

Toutes les pme tourisme attentent Hotel Finder avec impatience.

Toutes les pme tourisme serait aujourd'hui à même, ou pourraient l'être en peu de temps, en capacité de payer au clic via adwords avec leur propre système de réservation en ligne.

 

Pourtant ce n'est pas possible à l'heure qu'il est.

 

Nous nous promenons donc entre Google décrié par la communauté européenne si l'on en croit la presse pour situation de monopole et un constat que sauf à être gros partenaire de Google nous ne puissions pas commercialiser nos établissements aussi petits soit il directement.

 

Je suis google à qui je dois énormément depuis l'année 2000 mais, là, je ne comprends pas.

 

Je comprend encore moins la communauté adwords et certifiés adwords de ne pas s'être 'battu' pour obtenir cette possibilité de travail et de campagne, à tout le moins d'essayé de le faire remonté.

 

Sur le plan juridique plusieurs choses :

 

Il y aurait entrave à la libre concurrence ?

Il y aurait obligation faites aux propriétaires de passer se faire taxer pour apparaitre. de 15 à plus de 40 % par les grosses centrales ?

Il y aurait soutient d'un système en voix de monopole tel que Booking, Trivago qui vous prend 200 €/an mais vous affiche que si vos disponibilités sont mises à jour sur Booking par exemple et qui vient de me demander 500 € minimum avant de démarrer une campagne au clics.

 

Mais campagne au clics où, sur leur site ou sur adwords ?

 

Il y a un problème beaucoup plus grave encore qui n'est pas soulevé et ce, par personne ( pas même le syndicat hôtelier ) :

 

Nous sommes bien d'accord qu'une adresse collectée sur une base de donnée répondant à un nom de domaine appartient légalement à cette base de donnée et à son propriétaire ? ( voir CNIL et autres sujets sur la question)

 

Dans cette mesure Toute centrale de réservation par définition est juridiquement considérée comme apporteur d'affaire.

 

En ce sens d'ailleurs l'accès aux envoies de mails clients se fait aujourd'hui via le backoffice de ces centrales, avec adresse mail client final cachée au propriétaire, entre autre point de soutient, à la thèse clients appartenant à la centrale X. Tous le même fonctionnement.

 

La conséquence de tout cela est le fait juridique suivant :

 

En cas de revente d'un bien Hôtelier et chambres d'hôtes on valorise la valeur d'un fond de commerce par la moyenne du chiffre d'affaire sur trois années. Pour le principe de base et sans entrer dans d'autres détails comptables.

 

La  réalité est donc que pour que le CA soit valorisé il faut qu'il vous appartienne.

 

Il n'est pas possible de valoriser quelque chose qui ne vous appartient pas, pour Internet un client qui n'est pas inscrit sur votre propre base de donnée répondant à votre propre nom de domaine.

 

La réalité pour illustrer fortement mon propos est qu'un hôtel dont le chiffre d'affaire se fait via centrale à 50 % sur 3 ans, la valeur de son fond est égale à la moyenne de son chiffre d'affaire divisé par 2...

 

Nous sommes bien d'accord ? ...

 

Quel est l’intérêt pour une petite structure de se lancer dans une campagne adwords s'il n'a pas lui aussi la possibilité de générer des réservations via sa campagne publicitaire ?

 

Montrer son établissement ?

 

Pour finir sur le sujet de façon un peu plus légère avec my businness :

Nous sommes encouragés à juste raison à ne mettre que des photos HD.

Mais nous sommes aussi encouragés à mettre une visite 360°. Très bien et je suis prêt à le faire et suis en négociation avec un photographe certifié !

 

Mais au final pour qu'un partenaire Google me taxe à hauteur de 30 % sur les réservations ou que celui-ci affiche qu'il n'y aucune disponibilité dans mon établissement par ce que je viens de fermer les plannings ?

 

Comment voulez-vous, et là je ne parle pas comme propriétaire de chambres d'hôtes mais comme concepteur de sites Internet, pouvoir vendre cette réalité ?

 

Si quelqu'un à une ou des idées je suis preneur et l'en remercie d'avance

Maurice

Réponses des expertsverified_user
1 SOLUTION APPROUVÉE

Solutions approuvées
Message signalé comme meilleure réponse.
Solution
Accepté par l'auteur du sujet Maurice P
juin 2016

Re : Réservations Touristiques entre autre

Top Contributeur
Petite précision Maurice, vous pouvez créer jusqu'à 20 liens annexes dans votre compte Adwords et non 2. Donc votre intérêt est de tester le plus de liens annexes possibles, dont bien évidemment votre lien vers la réservation immédiate.
Jérôme Souriau - Consultant SEA - Google Partner - 1er prix concours Google 2015
Merci de m'attribuer un "♥ J'AIME" ci-dessous si mes réponses vous ont aidé

Voir la solution dans l'envoi d'origine

Re : Réservations Touristiques entre autre

Top Contributeur

Bonjour Maurice,

Il vous est tout à fait possible de mettre en avant votre hôtel via Google Hotel Finder et de vous trouver en concurrence directe avec les Booking et autres Expedia, en affichant, tant qu'à faire, des prix légèrement inférieurs. Pour ce faire, vous devez passer par un prestataire de type moteur de réservation en ligne (Reservit par exemple, mais il y en a de nombreux autres) habilité à faire remonter votre flux auprès de GHF mais aussi de Trivago notamment.

Je ne suis donc pas tout à fait d'accord avec la réponse de votre interlocuteur chez Google puisque la manière dont vous semblez relater le problème reviendrait à dire que vous ne pouvez pas présenter en direct vos propres tarifs. Or cela est tout à fait possible. Un exemple ici :
https://www.google.fr/#q=riad+layalina+fes

Capture d'écran 2016-06-02 16.50.36.png

Jérôme Souriau - Consultant SEA - Google Partner - 1er prix concours Google 2015
Merci de m'attribuer un "♥ J'AIME" ci-dessous si mes réponses vous ont aidé

Re : Réservations Touristiques entre autre

Novice ✭ ✭
Bonjour Jérome,

alors je ne connaissais pas réservit d'une part et en particulier.

Ceci étant j'ai mon propre moteur de réservation sur ma propre base de donnée répondant à mon propre nom de domaine pour l'aspect juridique évoquait.

Car si je comprend après visite rapide de reservit ils fonctionnent eux aussi sur un cloud ?

Mon moteur de réservation travaille sur base de donnée propre et individuelle et nous avons mis 18 mois à deux pour le pondre.

Mais s'il n'est pas accepté par Google en directe et à titre individuel, cela repose tous les problèmes que je viens d'évoquer...

Re : Réservations Touristiques entre autre

Top Contributeur
Dans tous les cas, vous êtes obligé de passer par un prestataire partenaire. Vous ne pourrez pas remontrer votre flux en direct.
Jérôme Souriau - Consultant SEA - Google Partner - 1er prix concours Google 2015
Merci de m'attribuer un "♥ J'AIME" ci-dessous si mes réponses vous ont aidé

Re : Réservations Touristiques entre autre

Novice ✭ ✭
C'est bien ce qui m'avait été répondu donc et c'est dommage pour le volet juridique évoqué

Re : Réservations Touristiques entre autre

Top Contributeur
Je ne peux pas être tout à fait d'accord avec vous car la possibilité est bien offerte aux établissements de pouvoir afficher leur propre flux. L'hotelier paie au clic et se trouve en mesure de concurrencer directement les centrales de résa. Certes, il faut passer par un prestataire et pour ce qui vous concerne, vousavez développé votre propre moteur, je l'entends.

Je ne suis pas non plus d'accord sur vos chiffres évoquant 30% de commissions car cela ne correspond pas à la réalité, les commissions étant en moyenne de 15 à 20%. 25 dans de rares cas très marginaux. Certes l'intérêt de l'hotelier est bel et bien de développer sa clientèle en direct, que ce soit par GHF ou tout autre canal car avant de penser revente il faut penser marge et 15 à 20% de marge en moins n'est évidemment pas neutre, nous sommes d'accord.
Jérôme Souriau - Consultant SEA - Google Partner - 1er prix concours Google 2015
Merci de m'attribuer un "♥ J'AIME" ci-dessous si mes réponses vous ont aidé

Re : Réservations Touristiques entre autre

Novice ✭ ✭
Premier point : Si Google le permettez, entre autre aux petites structures, il ferait ce qu'il a fait à l'origine : défendre le Net et ce serait excellent en terme d'image... Loin la période des ODP bénévoles à ce jour, quoi que, c'est un peu ce que vous faites tous sur ces forums par spécialité et c'est très bien Merci de le faire...

Deuxième point défense du chiffre d'affaire généré par base de donnée propre et non partagée ?

Troisième point : Il faut passer par un prestataire, oui, sur un cloud oui, qui propage votre et son flux y compris chez qui vous ne voulez pas. Qui alimente donc des bases de données tiers.

C'est un gros problème juridique tout de même et l'on ne peut vous et moi défendre l'idée qu'Internet n'est pas une zone de non droit et continuer de promouvoir ce système collectif indéfiniment si ?

'Avant de penser à revente' mais lorsque l'on fait des investissements, pour certains sur humain et pouvant mettre en pérille, ce qui n'est pas mon cas mais celui de pas mal de propriétaires, il y a forcément :

Compte courant
Compte d'exploitation
Et rapport sur investissements

Non ?

Pour le % il est pour les chambres d'hôtes comme moi de 15 % au mini, pour les hôteliers ce doit être plus ou moins pareil mais il est maintenant volontaire chez certaines centrales, sauf, que si vous êtes en période creuse, dans une zone géographique malle desservie, et que vous souhaitez apparaître de la meilleur façon vous augmenterez le % et je l'ai vu affiché. Ils sont directement encouragés à le faire, chez certains confrères chambres d'hôtes comme moi ou petits hôteliers passer la barre que vous annoncez.

De toutes façons comme vous dites entre :

Cotisations obligatoires Office de Tourisme si vous voulez être vue, alors que vous êtes collecteur de taxe
Taxe de séjour à reverser
Charges sur exploitation
Charge sur chiffre d'affaire

Sans parler des coûts de mises aux normes, normes qui changent d'année en année.

Puis les centrales dont nous parlons
Puis les annuaires où il faut être de toutes façons
Puis les adwords si on le veut

pour terminer par le clou : Batailles en directe des réductions sur offres. ( vous même vous commencé par là Jérome en disant un prix légèrement inférieur aux institutionnels )

Demander ou solliciter que Google permette l'accès au moteur privé sous adwords n'est à mon sens pas une aberration.
Pas d'avantage qu'un problème technique d'ailleurs l'ifram semble exister.

Demander que adwords l'ouvre au cout par clic en attendant qu'Hôtel finder le permette avec un % plafond raisonnable, ne me semble pas non plus une aberration.

Le technicien que j'ai eu me disait que je n'étais pas le seul à le demander et qu'ils le faisaient remonter à chaque fois...

C'est presque logique que les uns et les autres voulions gérer nos coûts au plus serré, car nous sommes serrés.

Comprenons nous bien Jérome, je suis passionné et il n'y a aucune animosité dans mon propos.

Maurice

Re : Réservations Touristiques entre autre

Top Contributeur
Nous sommes bien d'accord et j'abonde complètement dans votre sens. Je reste positif et je pense que les choses évolueront en ce sens, et ce sera une bonne chose ! Je reviens tout de même sur un point, l'hotelier ayant bien évidemment intérêt à commercialiser en direct, l'intérêt est bien réel que d'afficher un tarif très légèrement inférieur pour contrer la centrale. D'ailleurs il y a aujourd'hui une jurisprudence relative à la liberté des prix pour l'hotelier, les centrales ayant historiquement très largement abusé de leur position dominante.
Jérôme Souriau - Consultant SEA - Google Partner - 1er prix concours Google 2015
Merci de m'attribuer un "♥ J'AIME" ci-dessous si mes réponses vous ont aidé

Re : Réservations Touristiques entre autre

Novice ✭ ✭
Comme nous sommes d'accord Jérôme !

Il y a non seulement en la matière jurisprudence mais texte suite à engagements des OTA ( One Line Travel Agencie pour ceux qui suivent cette discussion) avec mise en application au 1er juillet 2015.

Pour la question tarif, nous sommes d'accord c'est du marketing pur. Je citais là le problème de la guerre entre OTA et comparateurs diverses.

Autre problème ces centrales afin de facilité l'achat d'impulsion demandent aujourd'hui de simplifié les réservations en acceptants :

Des réservations sans acompte. ( tau d'annulation record )
Des réservations sans coordonnées des clients

Que fait on de ce fait de l'obligation légale de la fiche de police ?

extrait : 'Alors que l’exploitant devait la remettre chaque jour aux autorités de police, sa transmission automatique n’est plus obligatoire depuis le 1er octobre 2015 : elle doit être conservée par le professionnel pendant 6 mois, et transmise aux services de police ou de gendarmerie uniquement à leur demande.'

'La fiche individuelle de police, que les exploitants d'hébergements touristiques (hôtel, village et maison familiale de vacances, résidence et village résidentiel de tourisme, meublé de tourisme, chambre d'hôtes, terrains de camping, etc.) doivent faire remplir par leur clientèle étrangère, est simplifiée. ' source : service public

Ne marchons nous pas sur la tête ?

L'inscription sur moteur de réservation, dans ce cas propre, est un moyen facile et usuel de collecter une fiche de police sans être obligé de la demander. Va jusqu'à l'adresse IP du client d'ailleurs si le moteur est bien fait. donc trace route immédiat.

Je conclue en disant que nous souhaitons pouvoir envoyer nos propre moteurs de réservations en attendant Google Hotels Finder d'une part.

Que d'autre part pour notre compte nous venons de stopper notre appartenance à une Centrale au seul bénéfice de notre propre moteur que nous nous réjouissons de retrouver notre clientèle adaptée aux chambres d'hôtes avec laquelle nous avons un vrai dialogue, qui correspond à une vrais demande, pas une clientèle qui s'attend à des prestations qu'il ne peut pas trouver.

Que le taux de remplissage ne baisse pour l'instant pas mais que le besoin des services de Google en la matière va se faire sentir inéluctablement à un moment ou à un autre et de toutes façons.

Qu'il est impératif de travailler son référencement, ce dans tous les cas.

Sur les Adwords, si ma mémoire est bonne et sauf erreur il est possible de mettre le lien principale vers votre site Internet, puis deux liens complémentaires Titrés. Je pense sous réserve de vérification que l'on peut envoyer l'URL de ce fait sur son propre moteur de réservation avec un titre du style 'Réservation en ligne'. Dommage que pour l'instant, cela ne puisse pas s'afficher dans la partie My Business mais seulement en haut ou bas de page de réponses Google précédé du petit logo vert annonces.

Ceci étant, d'après ce que j'ai pu observer depuis que j'ai fermé mon compte grosse centrale, Google semble assez bien traiter la chose puisqu'il affiche ceci : 'Accédez au site Web pour connaître les tarifs et la disponibilité'.

Le lien de votre site web sur My business est un peu au dessus juste sous les photos...

C'est moins professionnel, mais un compromis correcte avant réaction s'il y en a une suite à ce partage, à cet échange entre Jérôme et moi...

Je remercie Jérôme pour sa participation et son éclairage.

Bien amicalement
Maurice
Message signalé comme meilleure réponse.
Solution
Accepté par l'auteur du sujet Maurice P
juin 2016

Re : Réservations Touristiques entre autre

Top Contributeur
Petite précision Maurice, vous pouvez créer jusqu'à 20 liens annexes dans votre compte Adwords et non 2. Donc votre intérêt est de tester le plus de liens annexes possibles, dont bien évidemment votre lien vers la réservation immédiate.
Jérôme Souriau - Consultant SEA - Google Partner - 1er prix concours Google 2015
Merci de m'attribuer un "♥ J'AIME" ci-dessous si mes réponses vous ont aidé