249 Membres en ligne
249 Membres en ligne
Bienvenue dans la Communauté des Annonceurs Google
star_border

[#ADWSW] Les bonnes pratiques Google shopping de Cédric !

article_shopping_cedric_banner.png

 

Configurer et optimiser son flux de produits

 

La première chose à savoir est que plus vous apporterez de précisions sur vos produits, meilleures seront vos performances et l’algorithme de Google sera plus en mesure de comprendre correctement votre flux.

 

  • La mise à jour

Afin de constamment proposer vos produits avec les informations les plus justes, il est très recommandé d’utiliser un flux dynamique plutôt qu’un flux statique. En effet, avec un flux statique, au bout de 30 jours a de forts risques d’être périmé et donc de proposer des produits qui ne sont plus ceux que vous êtes en mesure de vendre. Privilégiez vraiment un flux dynamique !

 

  • Les attributs

 

Il existe selon votre activité des attributs recommandés qui viendront enrichir les données de votre flux, mais un certain nombre d’entre eux sont obligatoires quel que soit le type de produits vendus.


On retrouvera entre autres :


‘identifiant' [id] : identifiant de l'article
'titre' [title] : titre de l'article
'description' [description] : indique la description de l'article
• …


Parce que les indiquer de façon nominative ne serait pas très pertinent je vous invite à consulter le tableau du support de Google qui représente très bien quels seront les attributs que vous devrez inclure pour chaque produit de votre flux : https://support.google.com/merchants/answer/1344057
Il est important de noter qu’il faudra adapter ce récapitulatif à votre pays, parce que les règles peuvent différer selon le pays ciblé. Sur le lien précédent, vous pourrez faire cette sélection en haut de page.


La construction de vos attributs va également avoir un impact sur les performances de vos campagnes.

 

Exemple : Vous vendez des vêtements pour femme dont des pulls en cachemire.

Pour un pull en cachemire rouge avec un col en V de taille 36 vous pourriez avoir deux types de titres :


• Pull
• Pull en cachemire rouge pour femme avec col en V taille 36.


Vous vous doutez bien que le second titre est celui à préférer parce qu’il apporte un maximum d’informations à l’algorithme sur le produit. Grâce à ce second titre votre annonce pour votre produit peut s’afficher si un utilisateur fait une recherche sur un pull en cachemire rouge de taille 36, alors que pour le premier titre il est certain que votre annonce ne se serait pas vue diffusée sur cette requête. 

Cela peut s’avérer fastidieux de reprendre l’ensemble de ses produits pour enrichir les différents attributs qui composeront notre flux mais certains outils tiers comme Lengow ou parfois même des plugins prestashop vous permettront de créer de vrais titres bien complets en utilisant la concaténation d’attributs :
[title] = nom produit + [color] + [size] + [size type].


Il est recommandé de présenter des titres de 150 caractères maximum avec les mots qui représenteront le plus vos produits dans les 25 premiers caractères.
Votre description comportera entre 500 et 1000 caractères et présentera les informations les plus pertinentes sur vos produits.

 

  • Les catégories Google 

Vous allez certainement utiliser votre propre structure pour catégoriser vos produits, mais il est recommandé de respecter également la classification Google, car, grâce à elle, vous allez pouvoir mettre vos produits en concurrence avec d’autres produits similaires en fonction de cette classification.
Vous retrouverez toutes les informations relatives à cette classification ainsi que le détail téléchargeable sous plusieurs formats sur la page du support Google : https://support.google.com/merchants/answer/1705911

 

  • Des images de qualité

La première chose que verra l’internaute de vos produits sera la photo que vous aurez sélectionnée. Il est recommandé d’utiliser une image de qualité, attrayante, avec un bon contraste et un produit qui occupe entre 75% et 90% de l’espace disponible.
Il est recommandé d’utiliser des images en taille réelle (jusqu’à 4Mo) d’une résolution d’au moins 800 x 800 pixels.
Il est également recommandé quand c’est possible de présenter une image personnalisée à chaque variation de votre produit (pour un pull rouge une photo de votre pull rouge, pour le même pull en gris, une photo de ce même pull dans la couleur grise).

 

  • La segmentation de vos campagnes

Maintenant que vous avez bien constitué votre flux, que vous avez connecté votre compte Google AdWords à votre compte Google Merchant Center, la question suivante est : comment structurer sa ou ses campagnes Google Shopping ?

 

SHOP-Grp-Produit.png

 

Google propose plusieurs moyens de cibler vos produits et donc vous permet de structurer votre campagne selon différentes réflexions :

 

Type de produit : Utilisez votre propre système de catégories

Catégorie : Vous ne possédez pas votre propre système de catégories, utilisez les catégories Google pour cibler des lignes de produits.

Marque : Vos produits sont similaires (i.e. vendeurs de chaussures de sport), regrouper vos produits par marque sera plus pertinent.

Id : Vous ne proposez peu de produits et vous souhaitez enchérir individuellement sur chacun d’entre eux.

Condition : Vous vendez des produits neufs et d’occasion, vous pouvez choisir d’enchérir différemment selon l’état.

Étiquette personnalisée [1-4] : Vous souhaitez regrouper des produits selon d’autres critères (meilleurs produits, saisonnalité, la nouveauté, la marge, la cible, etc.)

 

Bien entendu, il est recommandé de multiplier vos campagnes shopping si vous avez des objectifs différents selon la performance de vos produits.

 

Shopping-Chauss-courses.png

 

Bien souvent vos campagnes Google Shopping viendront en complément de campagnes Search et il faudra indiquer à Google quelle sera le niveau de priorité de la campagne Shopping par rapport à l’autre. De cette façon vous indiquerez si vous préférez enchérir pour présenter d’abord un produit sur Google Shopping ou si vous préférez que ce soit votre campagne Search qui devienne prioritaire ( plus d’informations sur le support Google : https://support.google.com/adwords/answer/6275296 )

 

Shopping-priorite.png

 

 

  • La mise à jour automatiques des articles

 

Parce que présenter un produit qui n’a pas le bon prix ou qui n’est plus disponible sur votre site, c’est diminuer ses chances de le vendre, l’activation dela  mise à jour automatique de vos articles est la solution pour remédier à ce genre de désagréments. L’objectif étant toujours d’améliorer l’expérience utilisateur, le taux de conversion de vos annonces shopping, il est important de présenter tout de suite le bon prix et la bonne disponibilité.

Cette fonctionnalité se base sur les microdonnées schema.org trouvées sur votre site afin de corriger quelques problèmes de précision en matière de prix et de disponibilité. En effet, il est tout à fait possible que durant la période entre les mises à jour de votre flux, vos produits ne soient plus disponibles ou que leur prix ait changé.

  

Exemple : un produit à 100€ dans votre flux est aujourd’hui à 99€ sur votre site et la prochaine mise à jour de votre flux est prévue dans 48 heures. Lorsque Google va constater cet écart, il va immédiatement corriger le prix du produit sur Google Shopping afin de refléter le bon prix de vente.

Cette fonctionnalité ne remplace pas la mise à jour de votre flux et si les différences constatées sont trop nombreuses, cette fonctionnalité est suspendue et votre flux risque d’être suspendu.

 

 

<body>
  <div itemscope itemtype="http://schema.org/Product">
    <span itemprop="name">Google Nexus 7</span>
    <meta itemprop="gtin14" content="00886227537143" />
    <meta itemprop="sku" content="abc123" />
    <div itemprop="offers" itemscope itemtype="http://schema.org/Offer">
      <meta itemprop="priceCurrency" content="USD" />$
      <span itemprop="price">229.95</span>
      <meta itemprop="itemCondition" itemtype="http://schema.org/OfferItemCondition" content="http://schema.org/NewCondition"/>Nouvelle
      <meta itemprop="availability" content="http://schema.org/InStock"/>Disponible en ligne
    </div>
  </div>
</body>

 

Pour mettre en place la mise à jour automatique de vos articles il est nécessaire de :

 

  1. Mettre en place les microdonnées schema.org valides sur vos pages de destination.
  2. Activer la fonctionnalité depuis le Merchant Center pour le prix et/ou la disponibilité.
  3. Vérifier les articles mis à jour depuis le rapport situé dans l’onglet Mises à jour automatiques des articles de votre compte Merchant Center.

Plus d’informations sur cette fonctionnalité sur la page dédiée du support Google : https://support.google.com/merchants/answer/3246284?hl=fr

 

  • Les mots-clés négatifs

A l’instar des campagnes présentant des annonces textuelles, l’utilisation de mots-clés négatif sera aussi un des éléments clés de votre réussite. Éliminez les termes qui pourraient déclencher vos annonces qui n’ont aucun rapport avec vos produits (i.e. vous vendez des diables de manutention, excluez le mot-clé « Tasmanie »).

De la même façon les mots-clés vous permettront de séparer le trafic de marque de celui hors-marque afin d’optimiser plus finement vos dépenses.

 

shopping-brand-non-brand.png

 

 

Avec ces quelques conseils, vous voilà désormais prêts à vous lancer dans l'aventure Shopping !

 

 

0 J’aime
À propos Cédric Duma

Issu de la seule Licence diplômante Rédacteur Référenceur Web située dans le 68, j&#39;ai choisi ma spécialité pour la publicité payante et je gère désormais de moyens &amp; grands comptes sur AdWords. Je travaille actuellement dans une agence web en qualité de consultant SEA.