249 Membres en ligne
Apprenez ensemble à faire vos premiers pas avec Google My Business
Guidez moi
star_border
Répondre

Infraction à l'article 102 du traité sur le fonctionnement de l'Union Européenne

[ modifié ]
Étudiant ✭ ✭

Comme indiqué dans la version anglaise du forum, même si ce n'est pas demandé ici, je vais répéter ces informations:

 

1 Nom de l'activité: Graphiste vidéo

2 Adresse actuelle de l'activité: Ce ne sont pas les affaires de Google. Je travaille sur place dans les locaux d'entreprises Parisiennes, je suis un freelance.

3 Numéro de téléphone: confidentiel - il est sur mon site

4 Ma page Google My business : https://plus.google.com/u/0/b/112363192700358964145/+GraphistevideoFr-after-effects/posts . Il s'agit d'une "page d'entreprise", le compte qu'il convient de créer comme très clairement indiqué dans l'aide en ligne de Google My Business pour les "profils itinérants qui ciblent une zone précise". Vu que je ne travaille en général pas dans l'adresse privée qui a été légalement déclarée comme étant mon bureau, n'y recevant strictement jamais de clients, mais travaillant en général dans les locaux de mes clients en région Parisienne, il s'agit très clairement de la situation dans laquelle je suis.

 

Mon problème : Le moteur de recherche Google affiche en priorité son annuaire professionnel Google My Business par rapport aux recherches normales, pour les recherches correspondant à "graphiste vidéo", et affiche des résultats où ces mots clés ne sont même pas présents. Bien que cela ne soit d'absolument aucune manière un descriptif de poste officiel, mais un qualificatif que j'ai moi-même inventé en 2006 pour décrire mon activité. Pour cette raison ces termes sont très peu recherchés, environ 10 recherches par jour. Le qualificatif officiel de ce métier est "motion designer", et il existe un autre terme très officiel utilisé par l'administration de "monteur graphiste vidéo". Terme qui ne correspond pas à mon métier car je ne suis pas monteur.

Il n'y a donc absolument aucune justification légale valable au fait que soient placés au-dessus de la recherche dite "naturelle" ces résultats, en particulier étant donné que ces mots clés ne sont même pas présents d'aucune manière dans la liste d'adresses listées, et encore moins dans les pages ainsi mises artificiellement en avant. En dehors de l'aspect purement légal aucune raison de mettre en avant par le biais d'un plan des adresses alors que - passons le fait que "graphiste vidéo" ne soit pas un terme générique - le terme générique de "graphiste" ne se réfère en rien à un commerce de proximité mais à un individu, contrairement à une librairie par exemple, n'est pas non plus une profession libérale impliquant de recevoir des clients dans ses locaux comme "docteur", "dentiste", et qu'aucune indication géographique n'a été ajoutée aux mots clés. Il est d'ailleurs intéressant de constater qu'il y a deux poids deux mesures, la recherche des mots clés "webmaster" ou "web designer", métiers tout aussi propices aux profils itinérants que celui de graphiste, ou encore "motion designer", le terme officiel pour décrire mon métier ne sont, eux, pas "agrémentés" de cette fameuse carte et adresses Google My Business.

Nous avons donc clairement ici une très claire infraction à l'article 102 du traité sur le fonctionnement de l'Union Européenne, étant donné que ces recherches proviennent d'un des pays de l'UE, et démontrent clairement une manipulation volontaire des résultats trouvés par le moteur de recherche qui, en France, est extrêmement proche du monopole, avec ses 94% de parts de marché. Cet article indique, je cite : "Est incompatible avec le marché intérieur et interdit, dans la mesure où le commerce entre États membres est susceptible d'en être affecté, le fait pour une ou plusieurs entreprises d'exploiter de façon abusive une position dominante sur le marché intérieur ou dans une partie substantielle de celui-ci. (...) b) limiter la production, les débouchés ou le développement technique au préjudice des consommateurs". Ce à quoi s'ajoute les règles spécifiques à la France au sujet de l'abus de position dominante. Or cet annuaire qui n'est en rien l'annuaire le plus fourni / le plus fiable / le plus utilisé du marché, profite de fait de la position dominante de Google pour imposer des résultats qui sont moins cohérents que ceux de la recherche "naturelle", ne correspondant même pas aux mots clés recherchés. Ce qui est clairement au détriment du consommateur. Et, pire, ne liste même pas le seul indépendant présent dans cet annuaire sous le nom de "graphiste vidéo" alors que celui-ci a très clairement suivi les directives indiquées dans l'aide en ligne de cet annuaire pour un profil itinérant.
Je veux donc que ce plan, et les adresses qui y sont accolées soient supprimés de cette recherche. Ils sont placés là illégalement et ne correspondent pas aux mots clés entrés (la suggestion de Google dans la barre de recherche parle d'ailleurs d'elle même à ce sujet, sauf que "graphiste vidéo" et "monteur graphiste vidéo" ne sont pas les mêmes mots clés).

La capture d'écran présentant la situation : http://www.emotion-designer.com/images/docs/google0808-1402.jpg

Réponses des expertsverified_user

Re : Infraction à l'article 102 du traité sur le fonctionnement de l'Union Européenne

Étoiles Montantes

Bonjour @Briac P,

 

Votre nom d'établissement :
Pour optimiser vos résultats avec Google My Business, il faut veiller à ce que votre nom d'établissement corresponde exactement à la réalité, c'est très important.

 

Il doit être identique au nom réel de votre entreprise, tel que vos clients le connaissent et tel qu'il est indiqué dans votre site Web et vos documents. Vous ne devez pas inclure d'informations inutiles dans le nom de votre établissement (comme une adresse ou un itinéraire), ni de renseignements sur l'endroit où vous exercez votre activité.

 

Par exemple, "en freelance situé à Paris" sont des informations qui vont vous porter préjudice quant au classement de votre établissement dans les résultats de recherche.

 

Votre classement dans les résultats de recherche peut varier, mais le meilleur moyen de s'assurer un classement optimal est de faire en sorte que vos informations soient exactes, exhaustives et à jour.

 

C'est la raison pour laquelle vous devez modifier votre nom d'établissement au plus vite afin qu'il respect les normes de Google. Vous éviterez ainsi certains problèmes courants (comme la suppression de votre fiche Google My Business).

 

Une fois le nom de votre établissement modifié, vous recevrez un nouveau courrier pour revalider votre page.


Votre catégorie :
En fonction des demandes des utilisateurs, Google met jour sa liste de catégories pour les entreprises. Je vous suggère donc de contacter un spécialiste Google en suivant ces étapes.

 

Pour le moment, vous avez bien fait de saisir la catégorie "Graphiste" qui correspond le mieux à votre établissement.

 

Sachez que vous pouvez changer votre catégorie quand bon vous semble.

 

N'hésitez surtout pas à contacter un des spécialistes de l'équipe d'assistance Google My Business pour tout autre problème, très serviables, ils pourront vous aider.

 

Bon courage pour la suite Smiley heureux

 

Bien cordialement.

Alexis Morel.

Conseiller-expert certifié Google
Pour les demandes urgentes, contactez-moi

Re : Infraction à l'article 102 du traité sur le fonctionnement de l'Union Européenne

Étudiant ✭ ✭

Bonjour.

En tant qu'indépendant, la raison légale de mon entreprise, c'est mon nom. Ce n'est jamais sur ça que j'ai basé ma communication. Personne ne va spontanément chercher le nom d'une personne pour lui proposer du travail. A moins de la connaître, bien sûr.
En revanche, "Graphiste vidéo", qui n'est pas un nom de profession générique, est une description pour mon activité que j'ai commencé à utiliser en 2006. Ce qui est facilement vérifiable car c'est l'époque à laquelle j'ai déposé les noms de domaine graphiste-video.fr et graphiste-video.com. C'est aussi le nom sous lequel j'ai systématiquement établi ma communication sur internet, et sur mes cartes de visite.
C'est très exactement le nom qui est utilisé dans ma page My Business. Sans le moindre ajout supplémentaire.

Ce type de fiche ne fait pas l'objet d'une vérification d'adresse, car elle n'est volontairement pas centrée sur l'adresse d'enregistrement administratif.
En effet ce qui importe dans mon cas n'est pas mon adresse administrative, mais où je travaille, vu que je travaille dans des entreprises locales. Je suis un freelance et je me déplace. Même les rares fois où je ne travaille pas dans l'entreprise, ce qu'en règle générale je refuse pour les clients pour lesquels je n'ai jamais travaillé, je suis sur Paris dans des logements temporaires qui ne regardent pas Google. Il m'arrive extrêmement rarement de travailler depuis mon adresse administrative.

Que ce genre d'informations soient présentes dans le descriptif de mon site et non ma page Google My Business est donc tout à fait normal, et juste, et il est d'ailleurs facile de vérifier que la raison sociale de mes clients est à Paris. Comme je ne communique pas sur une adresse de bureaux où je recevrais des clients, je ne suis pas un commerce de proximité, je n'ai pas le type de profession libérale qui implique cela (docteur, dentiste...). Ce sont des informations tout à fait exactes, et non centrées sur une adresse purement administrative, car, bougeant beaucoup, il était plus simple que tout ce qui concernait l'administration soit centré sur une adresse qui ne pouvait pas changer afin de ne pas courir le risque de voir mes documents se perdre dans la nature. Cette adresse, qui n'est pas à Paris mais à 200km de là, ne concerne ni mes clients, ni Google, qui est connue par l'état Français et par la CNIL car c'est obligatoire pour un .fr professionnel, est l'adresse de ma mère.
En théorie il existe une option pour les gens comme moi. Une option que j'ai suivie point par point en suivant l'aide en ligne de Google My Business. Le profil "itinérant", pour lequel il n'y a pas à faire valider d'adresse et pour lequel il faut indiquer la zone que l'on cible. En l'occurrence Paris.
Ca correspond exactement à mon cas, mais dans la pratique ce n'est pas utilisé, je me demande donc à quoi il sert (à moins que quelqu'un me cherche directement dans Google +, ce qu'une entreprise cherchant un prestataire ne risque pas de faire)

 

Je vois donc d'un très mauvais oeil, étant donné la situation, cette annuaire My Business venir se positionner devant les résultats "naturels".

Merci pour ce lien de contact.

Re : Infraction à l'article 102 du traité sur le fonctionnement de l'Union Européenne

Top Contributeur

Bonjour Briac P,

Merci pour ces informations, je ne suis pas avocats et je ne saurais malheureusement pas vous aider dans ce sens.

Toutefois, je pense que pour le moment la règle d'affichage qui est à l'entière discrétion de google viens de changer pour tous de la même façon, c'est parfois à l'avantage et parfois aux désavantage de chacun mais cela ne change pas le fait qu'elle est la actuellement.

 

Cordialement.

 

Nicolas Bougouin http://www.mylocalbiz.net
Consultant référencement Local. Formation.

Re : Infraction à l'article 102 du traité sur le fonctionnement de l'Union Européenne

Étudiant ✭ ✭

Bonjour, Nicolas.
C'est, en effet, à Google de résoudre ce genre de situation, et pas à une équipe de bénévoles, aussi bien intentionnée soit-elle. Vous ne travaillez vraisemblablement pas pour Google.

Quand une entreprise occupe 94% des parts de marché, en l'occurrence celui des moteurs de recherche, elle est clairement en position dominante, en situation de quasi monopole.

Des entreprises qui ont une bien plus petite part de marché peuvent se permettre de choisir la stratégie à adopter en toute discrétion simplement en fonction de l'évolution de leur modèle économique. Il est d'ailleurs intéressant de constater que Google n'agissait pas ainsi avant d'avoir une part de marché aussi écrasante, sachant très bien que ce genre de manière d'agir aurait encouragé ses utilisateurs à la fuir quand ils en avaient encore le temps.

Une entreprise qui est dans une position aussi écrasante est en revanche soumise, selon des règles spécifiquement Françaises et les règles de l'Union Européenne, à une limitation quant à la portée de ses actions, notamment si celles-ci peuvent fragiliser un autre marché dont elle essaye de s'approprier en profitant de sa prédominance, ou causer par ses actions un préjudice non négligeable à certaines entreprises.

C'est ici le cas pour moi, en s'appropriant ainsi des mots non génériques autour desquels j'ai depuis toujours conçu la communication de mon activité, Google ne fait pas que baisser légèrement ma visibilité sur internet, mais me vole l'intégralité de ce qu'il restait de celle-ci sur leur moteur de recherche qui est devenu quasi incontournable. Il n'y a pas de notion d'avantage ou de désavantage quand on en est arrivé à un tel stade. J'ai déjà subi des dommages extrêmes de Penguin et Panda, qui ont pratiquement rayé mon site de la recherche en 2012, passant de plus de trente visites par jour à moins du tiers, alors que je n'utilisais en rien de techniques black hat, et mon site obtenait des visites pertinentes avec un taux de rebond à 50%. Voir aujourd'hui ce genre de chose arriver quand un énorme travail pour tenter de remonter dans la recherche, à grands coups d'application des règles édictées par Google eux même dans leur centre d'aide n'a pas abouti, c'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase.

 

Si les premiers dommages subis étaient particulièrement conséquents, ils n'étaient pas illégaux, j'étais plutôt une victime collatérale.
Mais aujourd'hui ce n'est plus le cas, sur ces termes pour lesquels je suis à nouveau bien classé dans la recherche "naturelle" qui a depuis toujours été au coeur du fonctionnement de Google, suite à de nombreux efforts de ma part, mon site se retrouve carrément subtilisé au regard de mon public par un tout autre service de Google, un service de répertoire professionnel, pour des termes qui ne sont même pas présents dans la liste d'entreprise qui se retrouvent ainsi mises en avant ni dans leur site.

Rien ne peut justifier une telle action.

Dans un premier temps, plutôt que de faire appel à un avocat, j'ai commencé par informer en détail la Commission Européenne, qui me semble être l'organisme le plus à même d'éviter ce genre de dérives et qui s'est montré très attentif aux informations fournies...

 

Cordialement

Re : Infraction à l'article 102 du traité sur le fonctionnement de l'Union Européenne

Top Contributeur

Bonjour Briac,

 

"En s'appropriant ainsi des mots non génériques autour desquels j'ai depuis toujours conçu la communication de mon activité, Google ne fait pas que baisser légèrement ma visibilité sur internet..."

 

Vous êtes propriétaire de la sémantique ? Briac, le retour, toujours plus fort !

Jérôme Souriau - Consultant SEA - Google Partner - 1er prix concours Google 2015
Merci de m'attribuer un "♥ J'AIME" ci-dessous si mes réponses vous ont aidé

Re : Infraction à l'article 102 du traité sur le fonctionnement de l'Union Européenne

[ modifié ]
Étudiant ✭ ✭

Cher Jérôme Souriau qui n'a jamais réussi à trouver des arguments valables dans les fils où il a eu affaire à moi, sachez qu'un terme qui n'a pas de définition ne fait pas partie de la sémantique. Graphiste vidéo ne fait pas et n'a jamais fait partie du dictionnaire, et s'il y a une relation entre le motion design et ces mots mis ensemble, c'est parce que j'ai moi même fait en sorte, depuis 2006, quand j'ai enregistré les noms de domaine graphiste-video.fr et graphiste-video.com, qu'il y en ait une.
Vous n'êtes pas le bienvenu dans mes fils de discussion.

Devrais-je rappeler que c'est vous l'illustre spécialiste du fonctionnement d'Adwords, arborant fièrement un premier prix au concours Google qui montre votre degré d'objectivité, qui avez réussi à m'expliquer que le ciblage exact des mots clés en tant que paramètre de campagne, dont je me plaignais de la disparition, n'avait jamais été supprimé ??? Confondant allègrement un ciblage exact par groupe de mots clés qui ne remplace pas cela, et n'a jamais été automatiquement attribué aux campagnes en cours où le paramètre a été supprimé sans jamais prévenir, ce qui est en infraction avec le devoir d'information et de conseil pour tout service payant? Remarquez, une grosse partie du service clients lui-même réussit à affirmer ce genre de choses, avant qu'on lui mette des preuves sous le nez, vous semblez mûr pour travailler pour Google.

Je serais vous j'éviterais de la ramener. Retournez à votre foot et aller voir ailleurs si j'y suis.

Avant d'entrer dans la vie active et avant de me lancer dans mes études, j'avais obtenu une mention au bac littéraire, un diplôme un peu plus sérieux qu'une approbation de Google en termes de sémantique, à une époque où la mention était un peu plus difficile à obtenir qu'aujourd'hui. Et vous, qu'y connaissez-vous exactement en sémantique pour prétendre venir me donner des leçons à ce sujet ? Je suis toute ouïe.
Au lieu de votre blabla sur votre premier prix vous devriez mettre en signature lèche-bottes en chef de la société Google. Ca voudrait dire la même chose.
Merci.

Re : Infraction à l'article 102 du traité sur le fonctionnement de l'Union Européenne

Top Contributeur
Cher Briac,

Quel bonheur que de vous lire, le mois d'août est si calme ! Et quel plaisir de constater qu'outre vos brillantes compétences en graphisme vidéo, vous êtes futur prix Goncourt mais aussi inventeur. Chacune de vos envolées est un vrai moment de détente. Ne vous en déplaise, vos certitudes sont vaines car vous ne pouvez en aucun cas revendiquer des vocables du langage courant, quand bien même vous seriez absolument convaincu d'avoir inventé le terme qui va révolutionner le monde.

Ceci étant, vous êtes génial, mais que d'énergie dépensée !
Le lèche-bottes en chef vous souhaite une bien agréable soirée.
Jérôme Souriau - Consultant SEA - Google Partner - 1er prix concours Google 2015
Merci de m'attribuer un "♥ J'AIME" ci-dessous si mes réponses vous ont aidé

Re : Infraction à l'article 102 du traité sur le fonctionnement de l'Union Européenne

[ modifié ]
Étudiant ✭ ✭

- Pour moi le mois d'aout n'est pas calme, contrairement à d'autres j'ai énormément de choses à faire dont je me passerais bien. Dont une partie due à cette situation délirante, car contrairement à d'autres, je ne suis pas en vacances.

- J'ai mis des termes ensemble, il y a longtemps, pour décrire mon activité, et établi ma communication sur ceux-là. Comme on crée une marque. Je n'ai jamais prétendu pouvoir ou vouloir obtenir le prix Goncourt mais simplement m'y connaître en sémantique et avoir un diplôme qui en atteste.
- Ces mots mis ensemble ne font justement pas partie du langage courant, en atteste le faible nombre de recherches par jour, environ 10. Le terme officiel est motion designer. Il existe par ailleurs monteur graphiste vidéo qui est un terme administratif mais ne correspond pas au même métier. Vous remarquerez le mot en plus. Je ne pense pas que ça va révolutionner le monde d'autant que je cible un public hautement spécialisé : agences de production ou directrices / directeurs marketing. Simplement que j'ai basé ma communication en ligne et cartes de visites sur ces mots depuis que j'ai décidé de me spécialiser dans le motion design.

- Je n'ai jamais prétendu être génial contrairement à vous avec votre signature mettant en avant votre premier prix attribué par une entreprise privée, ce qui n'est pas particulièrement un gage de qualité sauf pour un employé de cette entreprise. Je suis un motion designer expérimenté qui a travaillé pour d'importantes entreprises, qui possède un site rempli de contenu original qui a demandé énormément de travail et ne mérite d'aucune manière d'être caché de telle manière qu'il n'obtient pas une seule visite par jour par le biais de la recherche "naturelle", encore moins quand c'est à cause d'un service de Google autre que la recherche, un annuaire professionnel, qui vient se positionner en premier plan en imposant aux utilisateurs des entreprises qui n'utilisent absolument pas ces mots clés dans leur adresse ou sur leur site, et ne sont d'ailleurs pas présentes du tout dans le référencement "naturel" pour ces mots clés.

- Faire valoir la loi et alerter notamment la Commission Européenne quant à ces pratiques ce n'est pas perdre son énergie pour rien.
- J'adore votre manière de tenter de vous poser en victime alors que c'est vous qui venez m'insulter. Moi j'ai une raison de poster ici, faire respecter la loi, faire réparer un préjudice subit. Et vous quelle raison avez-vous de venir déposer des commentaires aussi arrogants et creux sur mon fil ? Et vous vous permettez de me donner des leçons sur la perte de temps ?
Allez voir ailleurs si j'y suis.

Le bonheur dont vous me faites part n'est absolument pas partagé, j'ai toujours détesté les hypocrites.

Re : Infraction à l'article 102 du traité sur le fonctionnement de l'Union Européenne

Top Contributeur
Briac,

Le 2e degré existe, si si je vous assure Smiley heureux
Juste une remarque : un vocable du langage courant ne se mesure heureusement pas au nombre de ses requêtes sur Google ! Vous avez bien des convictions...
Jérôme Souriau - Consultant SEA - Google Partner - 1er prix concours Google 2015
Merci de m'attribuer un "♥ J'AIME" ci-dessous si mes réponses vous ont aidé